Accueil | Notre histoire | Blog +33 7 85 62 80 37
Alors, on vous emmène où cet automne ?

Eaux bleues et plages de sable chaud sont les attributs avec lesquels l’île de beauté sait si souvent charmer le voyageur. Mais dès lors que son regard arrive à se détourner de la mer, il découvre dans son dos l’ombre de montagnes bien hautes. C’est ici que se cachent peut être certains des plus beaux joyaux de la Corse, mais surtout ses plus extraordinaires aventures. Bienvenu sur le tracé du mythique GR20.

À travers la roche, sur le fil des crêtes ou dans les forêts du Sud, voilà donc un sentier qui n’épargne aucun sommet, aucune difficulté. À lui seul, il pourrait résumer l’esprit Corse : impétueux, fier, parfois insolent, mais par dessus tout amoureux inconditionnel de son île et de ses trésors.

Célèbre pour ses 180km et 14 000m de dénivelé positif, il résonne déjà comme une épreuve coriace pour le randonneur qui devra relier les deux extrémités de l’île depuis Calenzana jusqu’à Conca, en 16 étapes. Mais le sportif plus aguerri, amoureux de dépassement personnel, trouvera certainement dans ce chemin les promesses de nombreuses péripéties, et le contour d’un défi encore plus grand. Il cherchera probablement à répondre à ce fameux esprit Corse, qui réclame l’audace et cherche le répondant. Une chose est sûre, c’est que le coup de crayon qui a dessiné ce parcours a décidément forgé son inspiration dans son caractère bien trempé ! Les longues ascensions presque verticales, les pierriers, les ruisseaux à franchir et les dalles inclinées… sont autant de tests et d’obstacles qui se dresseront sur la route.

pierriers et ruisseaux dans l'intérieur de la Corse

C’est donc la perspective d’une vraie aventure qu’il faut saisir ici. Se préparer, affuter ses capacités physiques et mentales, prendre le bateau, se présenter devant la première marque rouge et blanche. Raccourcir le temps, doubler, tripler les étapes pour pouvoir faire la traversée en 5 jours, 4, voire peut-être même 3. Bien avoir évalué tous les paramètres afin de trouver la bonne jauge d’adversité pour affronter la montagne. Telles seront les exigences préalables pour se jeter dans l’arène et faire face au reste des inconnues.

Pour autant, une fois lancé, la donne change peu à peu. Constamment accompagné de paysages éblouissants : lacs d’altitude, chevaux sauvages, ruisseaux et crêtes… L’expérience bien que des plus exigeantes et difficiles, n’en demeure pas moins sublime et inoubliable. Elle révèle d’innombrables surprises et celui qui a déjà éprouvé ses limites, sait qu’avec l’épuisement du corps et de l’esprit, les moments les plus simples révèlent les plus grandes émotions : celles des larmes de bonheur lorsque l’apparition d’un refuge signe la fin de la journée, ou la détresse au pied d’une ultime montée oubliée, ou encore le bonheur d’apercevoir l’éclat orange d’un coucher de soleil à travers les branches de sapins.

C’est aussi une épreuve qui se partage volontiers ! Une épreuve qui permet de se révéler, d’affronter les difficultés, d’apprécier les moments passés entre amis et d’en reparler ensuite de nombreuses années durant. Finalement ce qui est garanti dans l’idée un peu folle, mais belle de parcourir le GR20 en courant, c’est de faire naître des souvenirs d’aventure impérissables. C’est l’occasion presque unique de flirter avec les images des plus belles expéditions et grands exploits qui nous font tous rêver. Et peu de projets se révèlent aussi accessibles que celui-là, avec les moyens et le niveau d’amateurs.

Répondrez-vous à cette provocation, mais aussi à cette promesse que nous offre la Corse ?

coucher de soleil gr 20 Corse
dernière contemplation
village corse avec la silhouette des aiguilles de Bavella
Les aiguilles de Bavella
Plaine de Manganu
Douce plaine de Manganu
paysage de montagne rocailleuse en Corse
Tenir la ligne de crête
reflet du ciel dans un lac en corse
entre ciel et lacs